Menu
Rechercher Accueil

Château Clarke

Château Clarke

30 septembre 2016

23.7 °C

56.9 % d'humidité

Les vins

Riche, concentré et mûr, le grand vin de Château Clarke fait aujourd'hui figure de référence du Sud Médoc. Issu de parcelles à faibles rendements et de vendanges manuelles, les raisins sont triés au chai et encuvés par simple gravité. Les vins sont ensuite élevés pour l'essentiel en barriques neuves, où ils vont s'affiner durant 14 à 18 mois.

Histoire du domaine

Histoire
Au début des années 70, Edmond de Rothschild alors déjà actionnaire de Château Lafite-Rothschild, souhaite acquérir un autre domaine dans le Médoc. Le Baron souhaite relever un nouveau défi en s'intéressant à une propriété atypique : le Château Clarke. Il s'agit d'un domaine chargé d'histoire. Acheté par une famille irlandaise qui lui donne son nom au XVIIIe siècle, Château Clarke acquiert une grande renommée au début du XXe siècle avant de tomber peu à peu dans l'oubli. Le château jouit notamment d'une vraie reconnaissance passée pour la qualité de son grand vin rouge mais aussi pour son vin blanc, une rareté dans la région, dont la production débuta vers 1890, sous le nom astucieux du « Merle Blanc de Château Clarke ». Intrigué par ces caractéristiques, et souhaitant redonner de la valeur au patrimoine et aux vins du domaine, Edmond de Rothschild rachète Château Clarke en 1973.
1771
Edmond de Rothschild décide de redessiner le vignoble : les vignes existantes sont intégralement arrachées et replantées. Ce travail de longue haleine, qui recule d'autant la production du vin, est une prise de risque considérable. Commencée en 1974, l'opération se termine en 1979. Le rachat du Château s'accompagne d'un acte fort d'indépendance : le Baron fait le choix de commercialiser les vins du domaine en dehors du système du négoce bordelais. Dès 1998, Benjamin de Rothschild reprend Château Clarke à la suite de son père. Il lance une nouvelle phase d'investissement, avec la rénovation du cuvier, et fait appel à l'expertise de l'œnologue Michel Rolland.

Les ren- contres

L'acquisition de Château Clarke peut être considérée comme l'acte fondateur de la Compagnie Vinicole Edmond de Rothschild. Ce projet audacieux est le résultat d'un coup de coeur, d'une rencontre entre un homme et un terroir. Il conduira Edmond de Rothschild à mettre en place les bases de la philosophie appliquée par la Compagnie Vinicole : patience, labeur, indépendance, contrôle de la production de la vigne jusqu'au chai et recherche permanente de la qualité; avec un objectif : choisir les meilleurs terroirs pour exprimer toute la typicité des cépages locaux.

La terre

Dominé par le merlot, sur un terroir argilo-calcaire, le Château Clarke Baron Edmond de Rothschild s'affirme comme le grand assemblage atypique du Médoc.

Le domaine de Château Clarke se trouve dans le Sud du Médoc, sur l'appellation Listrac-Médoc, à l'intérieur des terres, au centre du plateau calcaire et à l'écart de l'estuaire de la Gironde. La propriété jouit ainsi d'une situation intime et protégée. Le sol argilo calcaire du domaine offre notamment une résistance remarquable à la sécheresse. La proximité de l'océan Atlantique confère quant à elle une fraicheur qui se retrouve dans l'éclat aromatique du vin. Ce terroir se révèle très propice à la culture du cépage merlot, dans une région où traditionnellement le cabernet sauvignon est roi. Château Clarke possède ainsi une typicité médocaine alors tout à fait originale. La grande majorité des parcelles est dédiée à la culture de cépages rouges, sur 55 hectares, le merlot représente 70% de l'encépagement, il est complété par le cabernet sauvignon. Le sauvignon blanc, la muscadelle et le sémillon, qui composent l'assemblage du Merle Blanc, occupent quant à eux une surface restreinte de 3 hectares, pour une production limitée.